Démangeaisons vaginales, les causes et les traitements.

Démangeaisons vaginales, les causes et les traitements.

Les démangeaisons intimes sont des désagréments dont on parle peu. Pourtant, elles sont très fréquentes, plus particulièrement chez les femmes qui sont sujettes à cette pathologie. Causées par de nombreux facteurs, elles peuvent être traitées. Qu’entend-on par démangeaisons vaginales ? Quelles sont les causes et quels sont les traitements possibles ? Les réponses à ces questions dans cet article.

Qu’entend-on par démangeaisons vaginales ?

De façon générale, le terme démangeaison désigne une sensation irritante désagréable qui donne envie de se gratter et qui peut concerner n’importe quelle partie du corps. Dans notre contexte, il s’agit d’une infection de la vulve, voire du vagin. Il peut arriver fréquemment que votre vulve ou votre vagin vous gratte. Ce ne sont que les symptômes de la démangeaison vaginale. Plusieurs facteurs peuvent être à la cause des démangeaisons vaginales.

Quelles sont les causes des démangeaisons vaginales ?

Parmi les causes potentielles des démangeaisons, nous pouvons citer : les éruptions cutanées comme l’eczéma, le psoriasis, la varicelle ou l’urticaire. Une infection due à des protozoaires ou une infection due aux levures constituent également les causes les plus courantes des démangeaisons vaginales. En plus de ces différentes causes, on retrouve également les substances chimiques qui sont mises en contact avec le vagin ou la périphérie génitale : c’est l’exemple des détergents pour laver son linge, les décolorants, les bains moussés, les savons, les déodorants utilisés pour l’hygiène, etc. Les démangeaisons vaginales sont traitées lorsque cela est possible. Une prise en charge peut permettre de soulager les symptômes.

Comment peut-on traiter les démangeaisons vaginales ?

Pour calmer les démangeaisons vaginales, il existe plusieurs traitements. Il s’agit notamment des traitements naturels et médicamenteux. Ainsi, en cas de démangeaisons vaginales, faites recours à l’eau salée. En effet, l’eau salée à la particularité de soulager les sensations liées aux démangeaisons vaginales. Cela dit, pour remédier de façon rapide et simple à ce mal, il suffit de mettre une demi-tasse de sel dans quelques litres d’eau, puis de prendre un bain de siège durant 15 minutes.

Aussi, en cas de démangeaisons vaginales, il est conseillé de manger de l’ail cru ou cuit pendant une semaine. En effet, l’ail est efficace contre les champignons et peut vous aider à vous débarrasser des malaises. Vous pouvez utiliser également des médicaments pour traiter les démangeaisons vaginales. En effet, les antihistaminiques H1 sous forme de gel ou de crème ont aussi une efficacité sur les démangeaisons vaginales. Vous pouvez donc utiliser la crème ou l’ovule prescrit par votre médecin.

En dehors de ces différents traitements, il est quand même important de respecter quelques règles d’hygiène pour aider votre corps à ne pas contracter ces infections.

Quelques conseils utiles

Il faut changer régulièrement de sous-vêtements et prendre de façon quotidienne une douche. Cela permet de maintenir l’hygiène du vagin et de la sphère génitale. Mieux, ça permet de limiter le risque d’irritations. Il faut aussi éviter des toilettes trop fréquentes. Celles-ci peuvent causer une sécheresse excessive et peuvent augmenter le puri. L’utilisation d’une poudre corporelle non parfumée à base d’amidon peut contribuer à garder la sphère génitale sèche. En cas d’une infection, il est recommandé de réchauffer la zone atteinte avec de l’eau tiède. Il faut utiliser du savon hydroallergénique, mais éviter surtout d’appliquer des produits comme les crèmes et les déodorants sur la zone du vagin.

En cas de persistance des démangeaisons, un bain de sel est utile. Ce bain doit être pris en position assise de manière à plonger les parties anales et génitales dans l’eau. Pour finir, si la cause de l’irritation semble être l’utilisation d’un produit médical ou toute marque d’un produit, il faut impérativement cesser l’utilisation. En plus de ces quelques conseils, il faut :

  • éviter de porter des tenues trop serrées ;
  • éviter de gratter la zone atteinte ;
  • avoir une serviette de toilette personnelle ;
  • tenir des rapports sexuels protégés ;
  • porter des sous-vêtements en coton, etc.

Ces quelques conseils et recommandations peuvent faire office des méthodes préventives contre les démangeaisons vaginales.

Toutefois, il est vivement conseillé de vous faire consulter par un médecin généraliste ou un gynécologue. Surtout lorsque les symptômes persistent au-delà de trois jours. Un spécialiste de la santé essaiera d’identifier la cause exacte de ces démangeaisons et vous prescrira le traitement adéquat. Avant donc le diagnostic de votre gynécologue, mettez en pratique ces quelques conseils et adoptez les gestes cités ci-dessus pour ne pas empirer la situation. Comme toute maladie, les démangeaisons vaginales non traitées peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *