Qu’est-ce que la clarté nucale ?

Qu’est-ce que la clarté nucale ?

Afin de détecter les maladies génétiques de votre futur enfant, les spécialistes pratiquent pendant la grossesse la clarté nucale. Cela fait partie des examens effectués lors des premiers mois de grossesses. Combinée à l’examen sanguin, cette méthode facilite la détection de maladie génétique comme la trisomie 21. Prenez connaissance de ce qu’est une clarté nucale à travers cet article.

La clarté nucale : qu'est-ce que c'est ?

C’est un examen qui sert à déterminer les risques d’anomalies auxquels est confronté le fœtus. Toutefois, le diagnostic saura complet s’il est joint à d’autres analyses. Par définition, la clarté nucale est une lame aqueuse qui est positionnée dans la zone de la nuque (sous la peau) du fœtus. À l’échographie, elle se distingue par sa zone translucide qui contient un liquide clair dans la zone de la nuque.

La clarté nucale peut s’observer au cours des 9 à 14 semaines qui marque l’absence des menstruations dite aménorrhée. En mesurant la densité de la clarté nucale, les médecins peuvent calculer les dangers qu’encourt le fœtus en termes d’anomalie chromosomique. Il s’agit de déterminer si votre fœtus souffrira ou souffre de la trisomie 13, de la trisomie 18, mais également de la trisomie 21.

En fonction de l’épaisseur grandissante de la clarté nucale du fœtus, il est possible que le bébé développe une des formes de trisomie. L’examen de la clarté nucale peut aussi révéler des difformités chez le fœtus. En effet, un caryotype normal et une épaisse clarté nucale révèlent une malformation de type cardiaque chez le fœtus. Le rôle est attribué à l’échographiste d’être alerte dans ce type d’examen surtout s’il est réalisé au second trimestre de grossesse.

En quoi consiste la mesure de la clarté nucale ?

La loi a prévu la mesure de la clarté nucale du fœtus entre les 11 et 13 semaines plus six jours qui ont suivi l’absence des menstruations. Il est important qu’elle soit réalisée dans de strictes conditions à savoir :

  • la taille du fœtus sur l’écran doit être comprise entre 80 et 100 %,
  • le fœtus doit adopter la sagittale médiane comme emplacement,
  • et les marqueurs de mesures doivent être bien positionnés,

Il faut aussi ajouter que la tête du bébé ne doit pas être en flexion, encore moins en extension. Pour éviter toute forme de complication, il est impératif que la tête du fœtus soit bien positionnée. Lorsque la mesure dépasse les 3 mm, sans autres examens complémentaires, il s’agira d’une anomalie.

Pour détecter les anomalies comme la trisomie 21, il faut ajouter à la mesure de la clarté nucale d’autres tests.

La clarté nucale permet de diagnostiquer à 75 % les bébés ayant une anomalie chromosomique. Associé au test sanguin, le ratio de détection est précis à 90 %. Ainsi, la combinaison de la clarté nucale avec la prise de sang sert à déterminer les ratios du PAPP-A et du β-hCG. Lorsqu’un fœtus souffre de trisomie, le taux de la protéine PAPP-A est en baisse tandis que le β-hCG, lui est en hausse.

Pour connaître l’état de santé de l’enfant, on fait un rapprochement entre ses deux examens, l’âge de la mère avec la durée de la grossesse. Ses données permettent d’avoir une idée sur le risque qu’encourt le fœtus.

Quels sont les risques d’une clarté nucale ?

La profondeur de la clarté nucale indique généralement une anomalie chromosomique. Ce qui voudra dire que le bébé a de fortes chances de souffrir de trisomie 13, 18 ou de la trisomie 21. Le diagnostic est différent lorsqu’à l’examen le caryotype est normal et que la mesure de la clarté nucale quant à elle est épaisse. Il s’agit là d’une déformation cardiaque.

Une amniocentèse sera demandée par le docteur au couple, pour vérifier si les examens sanguins et la clarté nucale montrent une épaisseur dépassant les 3 mm exigés. À défaut, il vous sera demandé une biopsie de trophoblaste. Dans le cas où l’examen sanguin est négatif et que la mesure de la clarté nucale est toujours anormale, votre médecin vous demandera d’autres examens échographiques. Il s’agira de l’échographie cardiaque et de l’échographie morphologique.

En définitive, la clarté nucale est l’examen qui permet de détecter des anomalies chromosomiques chez le fœtus lors du premier trimestre de grossesse. Cet examen est réalisé dans la zone de la nuque du bébé. Pour un meilleur diagnostic, cet examen est combiné à une prise de sang. D’autres facteurs tels que l’âge de la grossesse et celle de la mère permet d’avoir un dia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *