Qu’est-ce que le tourisme collaboratif?

Qu’est-ce que le tourisme collaboratif?

Le tourisme collaboratif est une tendance qui bouleverse de plus en plus l’industrie touristique. Il promeut le voyage solidaire, les rencontres et le partage. Ainsi, le tourisme collaboratif propose une nouvelle façon de voyager moins coûteuse et des offres de service contre le gîte et le couvert. Si vous ne connaissez pas encore cette forme de tourisme, cet article vous est destiné. Lisez son contenu pour en savoir plus sur le sujet !

Qu'est-ce que le tourisme collaboratif ?

Le tourisme collaboratif doit sa croissance aux moyens de communication qui facilitent la connectivité. Ce type de modèle intéresse dorénavant plus de voyageurs grâce à la faiblesse de ses coûts et la simplicité de ses services.

Le principe du tourisme collaboratif consiste à quitter son confort et à aller à la rencontre de l'autre. Avec ce modèle, le touriste n'est plus seulement à la recherche d'exotisme. C'est l'occasion de ramener le tourisme à des relations humaines en impactant ses sphères comme le transport, l'alimentation, l'hébergement, etc. Ces nouvelles pratiques touristiques nées avec le tourisme collaboratif permettent de :

  • Voyager autrement

Le tourisme collaboratif permet de changer les habitudes de transport en encourageant l'esprit de partage. Pour voyager, certains touristes choisissent le système du covoiturage. Ce dernier est possible avec les structures spécialisées dans le domaine (Blablacar, Carpooling, etc.) ou en encore grâce à des forums internet. Les trajets en covoiturage favorisent de nouvelles rencontres avec des personnes partageant les mêmes affinités, le même goût du voyage. C'est le moment d'expérimenter un voyage plus agréable avec un « trajet bavard ».

En dehors du covoiturage, certains touristes partagent d'autres moyens de transport pour voyager sur l’Atlantique ou encore se balader en mer.

  • Loger chez un inconnu

L'option tourisme collaboratif permet de dormir chez un inconnu. En effet, plusieurs applications permettent d'échanger avec des particuliers pour trouver un hébergement. Le contact établi, il devient possible de se faire loger ou d'échanger de maison. Bien que les sites soient sécurisés, il est indiqué de bien consulter toutes les conditions pour ne pas avoir de surprises désagréables.
En outre, l'esprit collaboratif offre la possibilité de dormir ou de planter sa tente chez des hôtes gratuitement. L'idée permet des rencontres uniques, un dépaysement, des économies…

  • Visiter une ville avec des passionnés

La découverte d'une ville se fait dorénavant avec de bénévoles locaux appelés Greeters (comité d'accueil en anglais). Ils accueillent gratuitement les touristes et les guident fièrement dans leur région ou quartier. L'avantage est que ces derniers connaissent mieux la localité. De même, cette approche favorise la transmission en partageant leurs lieux préférés et un tourisme plus humain.

  • Découvrir directement la cuisine locale

Le tourisme collaboratif a cette particularité de permettre de découvrir une ville en profondeur. Pas question de s'attabler dans un restaurant chic ! Il s'agit plutôt d'aller chez les locaux pour savourer les mets cuisinés sur place. Le tourisme collaboratif a cette particularité de permettre de découvrir une ville en profondeur.

Au-delà des échanges gratuits, le tourisme collaboratif donne la possibilité à ceux qui le désirent, de payer pour les services reçus. Cela rejoint généralement un désir de retrouver une certaine authenticité, de nouvelles valeurs ou encore des rencontres humaines pour des souvenirs inoubliables.

Quels sont les bienfaits du tourisme collaboratif ?

L'émergence de l'économie collaborative a impacté des secteurs comme l'industrie touristique. Les avantages du tourisme collaboratif sont nombreux. Découvrez-les ici !

  • La diminution des coûts de transport et de la pollution

Dans le secteur du transport et de la mobilité, le covoiturage a permis de voyager en minimisant les coûts et par conséquent allège les dépenses des touristes. Par ailleurs, du point de vue écologique le modèle collaboratif ou participatif favorise moins la pollution avec le partage des moyens de transport. Dans la même logique, le tourisme collaboratif a vu le développement du volontarisme ou de l'écovolontariat. Cette approche écologique a permis aux touristes de prendre de leur temps, leur savoir-faire pour un engagement associatif, le temps de leurs vacances.

  • L'émergence d'un nouveau type d'organisateurs de voyage

Le tourisme collaboratif a propulsé des sites Internet qui participent à rapprocher les passionnés de destinations particulières et de partage. Ainsi, les sites permettent d'accéder à des services de voyages qui intéressent de groupes de touristes ayant les mêmes attentes et passions. Ils aident les touristes à organiser eux-mêmes leur voyage et sans beaucoup dépenser.

  • L'hébergement

En plus de l’échange de maison, l'aspect collaboratif favorise la location d’hébergements entre particuliers. Ces derniers peuvent ainsi avoir une petite économie en se faisant des revenus supplémentaires.

Les professionnels de l’immobilier ont aussi flairé le filon en courtisant les adeptes de tourisme collaboratifs. Ils vont entraîner des conséquences comme l'inflation de certains biens en centre-ville et la concurrence déloyale contre les établissements classiques (les hôtels).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *